Fin du séjour des jeunes volontaires de l’UAC au CDEL ; la pierre de l’organisation à l’édifice

Ce fut dans une ambiance d’allégresse empreinte d’émotion que l’administration du CDEL et les jeunes volontaires de l’Université d’ Abomey – Calavi (UAC), reçus pour une immersion professionnelle, ce sont séparés ce vendredi 25 avril 2014 après un séjour de 10 mois au sein de l’ONG.

En effet, Cossi Xavier Agbéto, Raoul Aroni et Honoré Kpégli sont trois jeunes étudiants accueillis par le CDEL dans le cadre du Servie des Volontaires de Université d’Abomey – Calavi (SVUAC) ; une initiative du rectorat de l’UAC,  coordonnée  par le professeur, Euloge Ogouwalé qui a pour but, de contribuer au renforcement des capacités des étudiants licenciés de façon à leur donner une autre chance de réussite par eux-mêmes ; de former des jeunes béninois de type nouveau, des citoyens laborieux à travers « le reformatage » des mentalités pour la restitution des valeurs cardinales.

Autrement dit, il s’agit de compléter « les lacunes » de leur formation universitaire en les soumettant à l’épreuve de l’expérience professionnelle faite de défis et d’endurance. Tâche dont le CDEL, partenaire actif de l’initiative, s’est acquitté de tout cœur.

Dans le cas d’espèce, ils ont, durant leur séjour,  donné le meilleur d’eux-mêmes pour répondre à toutes les sollicitations et surtout tiré leçons des difficultés rencontrées afin de se faire une idée plus réaliste du travail pour l’affirmation de soi.

«  Le rêve du Recteur, le Professeur Brice Sinsin de reformater la mentalité des jeunes afin de mettre à la disposition de la nation béninoise, des citoyens de type nouveau a connu un aboutissement effroyable avec nous les volontaires du CDEL, Cette structure a été pour nous, une école du savoir dans laquelle nous avons acquis des compétences sans mesure » a témoigné Cossi Xavier Agbéto.

«  Grande est ma joie d’avoir été volontaire de l’UAC au CDEL. Je remercie tout le personnel du CDEL auprès duquel j’ai beaucoup appris, sans oublier le Recteur Brice Sinsin et le Coordonnateur du SVUAC qui nous ont donné cette opportunité » dira Honoré Kpégli qui sera suivi de Raoul Aroni qui va renchérir ;  «  Le CDEL a été un tremplin pour toucher de façon pratique l’environnement professionnel, mes attentes ont été comblées et je tiens à remercier tout le personnel pour la disponibilité dont il a fait montre pour nous accompagner ».

C’est à juste titre donc qu’en reconnaissance à leur bonne conduite et leur assiduité au travail, la Directrice Exécutive du CDEL, Madame Aline Adjibi Dato a donné à leur honneur, une petite fête  très conviviale qui a rassemblé autour d’eux tout le personnel. Occasion pour elle, de leur prodiguer de sages conseils pour une vie professionnelle réussie.

« La conduite morale précède la compétence ou le diplôme » a –t- elle surtout insisté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *