Journée d’échanges entre les Clubs Etudiants Entrepreneurs du Bénin

tof03032012-intLe Centre de Développement Economique Local (CDEL) a initié le lundi 20 Février 2012, une rencontre d’échanges et de partages entre ses différents clubs d’Etudiants Entrepreneurs. Ils sont venus des collèges et lycées d’Abomey, de Bohicon, de Sékou, de Porto Novo pour  se rejoindre à leurs homologues de Cotonou pour échanger sur le modèle entrepreneurial dans ces établissements scolaires.

Profitant de la dizaine de jours de détente des scolaires au Bénin, le Centre de Développement Economique Local (CDEL) a réuni les membres de ses différents clubs autours d’un atelier de bilan et de partage d’expériences. La rencontre a eu lieu au Centre Paul VI à Cotonou et a réuni une quarantaine de participants. Il s’agit des scolaires et de leurs encadreurs engagés dans les initiatives parallèles aux enseignements pédagogiques.

En effet, créé en 2005 « …le CDEL a pour mission d’accompagner le développement économique local à travers le renforcement technique et financier des acteurs économiques locaux, de contribuer à la promotion d’un environnement favorable à leurs activités économiques et d’accompagner les jeunes à l’insertion professionnelle » a dit la Directrice Exécutive du centre, Aline ADJIBI DATO. C’est justement ce dernier volet de sa mission qui motive depuis quelques années le CDEL à la création dans les établissements publiques du secondaire, des clubs d’entrepreneuriat afin de permettre aux jeunes scolaires d’appréhender les notions de projets,  de recherche de financement et de marketing. A la rencontre de Cotonou le lundi, les clubs de Bohicon, d’Abomey, de Sékou et de Porto Novo déjà engagés dans des micros projets, ont partagé avec leurs homologues de Cotonou leurs riches expériences dans les domaines comme l’agroalimentaire, l’agropastoral ou les technologies de l’information et de la communication (TIC). La fin des travaux augure d’un lendemain meilleur dans le domaine de l’auto emploi des jeunes au niveau du système éducatif national, eu égard aux engagements renouvelés des responsables du CDEL. A en croire le responsable à l’Appui aux Micros et Petits Entrepreneurs (AMPE), Ismaël SIKIROU, le CDEL compte davantage, accompagner les clubs à l’élaboration des plans d’affaire ou de projets, leur facilité l’accès aux structures de financement, les former à la gestion des entreprises. Madame ADJIBI DATO a quant à elle, rassuré les participants à l’atelier de Cotonou, de l’entière disponibilité de son équipe, à appuyer et à conseiller les jeunes scolaires dans la gestion des entreprises. Mieux, la Directrice Exécutive compte élargir le cercle scolaire afin d’en faire une tache d’huile au plan national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *