Fin de la formation des membres de l’AMECYPAC ; les capacités techniques et managériales de 20 patrons renforcées

La Directrice exécutive du CDEL (DE/CDEL), Aline Adjibi Dato à la tête d’une délégation, a présidé ce mercredi 27 novembre 2013, la cérémonie de clôture, anticipée pour raison de calendrier, de la formation des membres de l’Association des mécaniciens Cyclomoteur professionnel d’Abomey Calavi (AMECYPAC).
Démarrée le 11 novembre 2013 au centre de formation BAFMAC (Base d’appui et de formation pour les professionnels mécaniciens motos d’Abomey Calavi), cette formation qui s’achèvera le vendredi 29 novembre 2013, aura permis, après plus de deux semaines de travaux, de renforcer les capacités techniques et managériales  de 20 patrons.

C’est le coordonnateur du centre, Ladislas Tandé qui accueillera la directrice et sa suite à qui il dira, au nom des apprenants et formateurs ses mots de bienvenue. Après une brève présentation des membres de la délégation, Il laissera le chargé de la formation, Bonou Léopold, rappeler un peu, comment a été conduite la formation et son contenu. De ce rappel, on retiendra, entre autre, que la formation a été tant théorique que pratique sur trois jours par semaine. Au-delà d’une meilleure maîtrise de leur métier, les participants ont aussi, eu des notions en matière de gestion et de fidélisation de la clientèle. Le formateur a surtout mis l’accent sur l’assiduité des apprenants qui ont suivi de bout en bout toutes les séances, sans défection.

Propos renchéris par les représentants des apprenants, Dominique Zinsou et Thomas Adimou qui s’accorderont à dire toute leur reconnaissance à CDEL et son partenaire, pour cette formation qui leur a été très bénéfique, et manifester leur souhait de poursuivre avec d’autres modules. Ils salueront la patience du formateur qui a fait preuve de disponibilité à répondre à toutes leurs préoccupations.

Le président du comité de gestion du centre,  Kandji Urbain, dans son intervention, a loué la grandeur d’esprit du CDEL, qui a rendue possible cette formation, grâce au financement de son partenaire  Genève Tiers Monde, à hauteur  de 70%  du financement nécessaire. Pour lui, ce partenariat entre le CDEL et AMECYPAC doit se poursuivre et se renforcer.

Précédent la Directrice Exécutive du CDEL, le Secrétaire général du comité de gestion du centre, Oussou Ambroise, manifestera à son tour toute sa gratitude à l’Ong et invitera surtout les récipiendaires à faire preuve de leurs acquis afin de marquer la différence sur le terrain.

Très attendue, la Directrice Exécutive du CDEL, Aline Adjibi Dato commencera son allocution par des remerciements. Remerciements aux membres du comité de coordination de la Base, pour leur engagement bien que bénévole. Elle rendra hommage au chargé de la formation pour sa disponibilité sans compter. Pour elle, les bénéficiaires de cette formation en apprécieront au mieux sa portée lorsqu’ils mettront vraiment en œuvre ce qu’ils ont appris, ce qui décidera les incrédules.

Elle insistera aussi sur les principes de travail de CDEL, qui ne donne pas de perdiem et exige des demandeurs, une participation à hauteur de 30% au moins du coût de la formation.

Aussi a-t-elle invité ses interlocuteurs, a animé la Base en venant y faire des travaux, ce qui lui permettra de faire des recettes pour faire face aux charges, car sa survie en dépend.

Elle finira son intervention par la formulation par avance, aux uns et aux autres, au nom du CDEL et en son nom personnel, ses meilleurs vœux de bonheur et de santé pour l’année 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *