Journée internationale des droits de la femme, Edition 2019

LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE LOCAL (CDEL) CÉLÈBRE LA FEMME AVEC SON PERSONNEL

Organisée et tenue  le Vendredi 22/03/2019 dans la salle de réunion de l’ONG, cette célébration a été Initiée sous le thème, « comment agir sur les freins qui bloquent la contribution de la femme au développement du Bénin ». Elle a réuni tout  le personnel de l’ONG et  a été marquée dans un premier temps par des réflexions autour dudit thème et ensuite par les festivités.

C’était sous le regard admiratif de la Directrice exécutive du CDEL et de tout le personnel que les dames Claire TCHEHOUDJE, Aubierge ASSAOU  et Amédée NOUDOUKOUCAKPO, toutes stagiaires au CDEL ont animé la communication sur le thème « comment agir sur les freins qui bloquent la contribution de la femme au développement du Bénin ». Détermination, motivation et émotions se dégageaient des présentatrices lorsqu’elles exposaient les freins socio-culturels qui constituent le blocage pour les femmes dans leur désir à agir pour le développement de leur pays.  Après avoir exposé les rôles de la femme sur le plan éducatif, économique, politique et son importance connue de tous dans le processus de développement, les présentatrices ont évoqué les freins qui bloquent sa contribution au processus de développement de son pays. Selon elles,  l’organisation de la société basée sur des rapports hiérarchiques reléguant la femme au second rang ; les barrières culturelles, l’analphabétisme ou le faible niveau d’alphabétisation sont autant d’obstacles qui créent  chez  la femme des complexes tels que le manque d’assurance et de confiance en elle-même. Les exposantes ont au cours de cette célébration proposé des approches de solution telles que la nécessité de prendre en compte l’égalité homme-femme comme nouvelle approche du développement mondial,  pour accélérer la prospérité comme le préconisent les Objectifs du développement durable ainsi que l’alphabétisation et l’instruction non discriminatoire.

La Directrice Exécutive dans sa prise de parole a réitéré la réalité des freins liés aux pesanteurs socio-culturelles et qui empêchent la femme -dans l’ensemble- de contribuer efficacement au développement de son pays. Cependant, affirme-t-elle, les femmes doivent trouver le self motivation pour surmonter ces obstacles, s’affirmer pour que leur place leur soit reconnue. Elle a ensuite demandé aux femmes participantes d’assurer l’équilibre dans l’éducation de leurs enfants (filles et garçons). Même si ceci peut sembler n’être qu’une goutte d’eau dans la marre, ça peut faire tâche d’huile dans l’environnement immédiat et par ricochet dans la société entière.

Cette journée a pris fin sur une note festive au cours de laquelle l’ensemble du personnel s’est régalé des mets purement africains et a esquissé des pas de dance sur les rythmes de la musique moderne et traditionnelle.

 

 

1

Séance de travail sur le thème de la journée

 

2

Photo de famille du personnel majoritairement féminin

 

5

Le personnel partageant un repas en famille

 

4

Moment de réjouissance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *