Appui aux jeunes à l’insertion professionnelle ; CDEL au chevet des artisans de la commune d’Avrankou pour une seconde fois consécutive

La mairie d’Avrankou a abrité le vendredi 28 mars 2013, la deuxième édition de remise de matériels aux jeunes artisans de la commune, ayant passé avec succès l’examen de fin d’apprentissage traditionnel (EFAT) session de 2012. Une cérémonie présidée par le maire d’Avrankou, Georges Nounagnon assisté de ses adjoints qui a enregistré la présence effective de la directrice exécutive du CDEL, Aline A. ADJIBI DATO et celle des représentants du Bureau d’Appui aux Artisans et du Collectif National des Artisans du Bénin (CNAB).

En effet, l’artisanat est un secteur très important de l’économie nationale et en particulier celle de la commune d’Avrankou. Une corporation qui emploie plus de 65% des forces vives de la commune et qui mérite d’être promu.

Parlant de promotion, il est à constater qu’avec l’organisation des examens de fin d’apprentissage traditionnel (EFAT) depuis l’année 2011, ce secteur a connu une évolution considérable. Ainsi, 07 promotions de jeunes artisans sont déjà sorties de l’organisation de cet examen à Avrankou, mais qui, à l’instar de ceux des autres communes, éprouvent de grandes difficultés à s’installer après l’obtention de leur diplôme.

Alors, prenant toute la mesure des conséquences sociales, économiques et sécuritaires sur la commune de cette situation, le conseil communal d’Avrankou s’est engagé dans un partenariat avec le Centre de développement économique locale (CDEL), une ONG locale qui a pour objectif de contribuer à l’amélioration des performances et des conditions de vie des acteurs économiques à la base et la lutte contre le chômage, dont les actions ont un caractère social et s’inscrivent dans la politique nationale de création de richesse.

Il s’agit pour CDEL, dans le cadre du volet « Appui aux jeunes pour l’insertion professionnelle » de ses activités, d’accorder aux lauréats de l’EFAT qui auront participé à la formation en gestion de micro entreprise organisée à cet effet, un accompagnement en matériels et fonds de roulement à leur installation afin qu’ils exercent réellement le métier qu’ils ont appris.

Une expérience qui s’est révélée porteuse à l’analyse des résultats de la première édition d’appui, qui a enregistré 23 jeunes femmes diplômées de l’EFAT, pour un crédit équipement d’une valeur globale de 8 426 700 f cfa.

La cérémonie du vendredi 28 mars 2013, vient consacrer la seconde édition de cet appui qui a retenu 13 jeunes diplômés, 02 femmes et 11 hommes, Couturier, brodeur, coiffeur, mécanicien auto, ajusteur, mécanicien moto, soudeur et électricien bâtiment, pour un lot d’équipements et fonds de roulement de 50 000fcfa, pour chacun de ceux qui en auront fait la demande, pour une valeur totale de 4 823 000f cfa.

« Je voudrais dire la reconnaissance de CDEL à Genève tiers monde, principal partenaire, grâce à qui nous avons pu faire cette action et aux autorités de la commune avec lesquelles CDEL arrive à trouer un cadre de dialogue, pour le développement économique local » dira le directrice exécutive du CDEL qui finira son intervention lors de la cérémonie, par une demande à l’endroit des heureux récipiendaires ; « je voudrais que vous nous faites savoir que nous avons bien fait de vous accompagner dans le développement et la consolidation de votre micro entreprise, en utilisant de façon efficiente ces équipements ».

« C’est une chance pour nous, pour avoir rencontré ce partenaire crédible, compétent et dévoué à la cause des artisans qu’est le CDEL » s’est exclamé le maire qui manifestera toute la reconnaissance du conseil communal à son partenaire le CDEL et à tous ceux qui de près ou de loin auront favorisé la tenue de la rencontre.

A l’endroit des récipiendaires, il prodiguera à son tour de sages conseils en insistant sur la pérennisation de l’action. Conseils bien reçus rassura le porte-parole des heureux du jour Noël Avocèfohoun qui promet au nom de ses collègues ne pas décevoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *