Assemblée Générale ordinaire d’Octobre 2013 de l’AIDR : le CDEL y a activement pris part

Conformément à leurs textes, les membres de l’Alliance Internationale de Développement et de Recherche (AIDR) étaient en Assemblée Générale ordinaire  d’Octobre 2013 à Dakar. Une rencontre qui a enregistré la présence de tous les membres dont CDEL, à l’exception de L’ONG AFAR du Mali et M. Nicolas BEROFF qui n’ont pu faire  le déplacement,  soit 21 membres présents sur les 23 que compte l’alliance.

Cette rencontre qui a duré 5 jours a permis aux membres d’échanger durant les 3 premiers jours autour des principaux points comme Développement du réseau régional ; Charte et programme des plates-formes nationales ; Services aux membres ; et Vie associative, alors que les deux derniers jours ayant été réservés pour la formation des membres.

Ainsi, en ce qui concerne le Développement du réseau régional, quatre candidats du Sénégal  que sont Eau-Vie et Environnement (EVE) ; Connexion Sans Frontière (CSF) ; Décentralisation, Droits humains et Développement Local (3D) et Intermondes, ont fait la présentation de leur organisation. Au terme des échanges des membres de l’AIDR sur ces candidatures, EVE été retenu unanimement comme nouveau membre de l’AIDR, CSF doit produire des documents complémentaires afin que l’AIDR puisse se prononcer sur son adhésion. Quant à 3D et Intermondes, leurs candidatures n’ont pas été retenues.
Aussi, les membres de l’AIDR ont-ils reçu le Président du réseau des ONG de Dakar (CONGAD) et le Secrétaire Exécutif de Enda GRAF qui ont présenté chacun son organisation et leur rôle dans la vie politique, économique sociale du pays. Occasion saisie par le Président de CONGAD, un militant très engagé, pour exprimer toute sa reconnaissance pour la tenue de la présente AG de l’AIDR à Dakar. Le Secrétaire Exécutif de Enda GRAF, membre du Conseil d’Administration de CONGAD a, en ce qui le  concerne, partagé son expérience d’entrepreneur social et politique de développement. Son organisation en effet, encourage la création d’autres à parti de ses collaborateurs sans être un réseau mais une ONG. Toutefois, elle a un fonctionnement un peu similaire de celui d’un réseau dans la mesure où, elle crée des espaces de réflexion entre les dirigeants d’ONG qui sont des anciens collaborateurs, mais désormais autonome juridiquement de Enda GRAF.

Quant à la collaboration envisagée entre AIDR et Voiry Salami de Madagascar, ce dernier n’a pas signé le protocole de partenariat  entre VS et AIDR qui lui a été proposé et pour cause ; le Directeur de VS tout en étant d’accord sur les cadres de collaboration retenus, pense ne pas pouvoir partager les coûts que cela implique, si les activités se déroulent en dehors du pays.

Concernant la Charte et programme des plates-formes nationales ; il est à retenir qu’en dehors des rencontres  avec les organisations sénégalaises, la charte des plates-formes intégrant la notion de « structure associée » a été validée. Il a été retenu de démarrer son application qui pourrait évoluer en fonction des expériences. Dans le même ordre d’’idée, les plates-formes nationales (PFN) Burkina, Togo, Bénin et du Cameroun ont présenté à tour de rôle leur programme triennal qui ont été commenté par l’assistance. Au terme des différentes présentations, il a été retenu que les quatre doivent finaliser leur programme de la première année et son budget et les envoyer à la commission plateforme nationale pour examen et cofinancement.

S’agissant des services aux membres, deux communications ont été présentées. La première s’est faite en préparation du prochain forum de l’AIDR qui se tiendra à Abidjan en Octobre 2014. Renée CHAO Béroff, membre de la commission de préparation de ce forum, a présenté à l’AG le produit de ses réflexions sur le sujet : le thème retenu est « Economie verte » ou comment les enjeux environnementaux peuvent devenir une opportunité d’action pour les ONG ? Ce thème pourra être formulé ainsi : Réconcilier le développement économique et protection de l’environnement : « verdir nos actions » ou  Performance environnementale c’est quoi ? Comment y parvenir ?

Pour ce forum, des études de cas devront être présentées aussi bien, par les membres de l’AIDR que par d’autres personnes. Alors, les membres des PFN qui souhaiteraient présenter des études de cas, sont appelés à les soumettre aux membres de la commission qui en retiendront les plus intéressants.
La deuxième communication a été faite par Jacques de la ROCHE, Directeur du cabinet CEREG et a pour objectif de créer une ouverture des membres de l’AIDR sur les questions de développement durable et environnement. On peut retenir que ce cabinet offre plusieurs possibilités de collaboration :

  • Entre le cabinet de l’AIDR pour des actions de formation des membres de l’AIDR,
  • Entre le cabinet et les membres individuels de l’AIDR avec qui, il pourrait avoir des appuis techniques en ingénieries (évaluation ou diagnostic environnemental sur les projets élaborés) ; soit en co-construction de projet de développement où CEREG s’occupe de l’aspect environnemental.

Le moment réservé à la vie associative de l’AIDR a permis de faire un point de situation sur l’existence de rapport d’activités et de comptes certifiés, les données chiffrées de chaque organisation membre et sur le payement de leur cotisation.

Le CA a ensuite fait aux membres, le point financier du réseau, les activités planifiées pour les 12 prochains mois et rappelé le montage financier du programme AIDR 2013-1016 avant de communiquer les dates des prochaines rencontres de 2014 que sont du 7 au 11 Avril 2014 en Autriches et 20 au 24 à Abidjan.

Les deux derniers jours de la rencontre ont été consacrés à la formation des membres en « Casting and pricing » ou « Calculer le coût ou le prix des produits ».

La formation a été animée par M. Hermann MENSAN, expert en micro finance  à UCDF, ex  FENU.

Le contenu de la formation sera partagé avec les membres du personnel du CDEL impliqués dans les questions financières.

Les 5 jours de la session de l’AIDR d’Octobre 2013 à Dakar auront été très riches en termes d’échanges sur des questions très intéressantes comme les autres fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *