Campagne d’orientation de jeunes bacheliers à Adjarra ; Amener les Nouveaux à faire un choix raisonné

La mairie d’Adjarra en partenariat avec le Centre de Développement Economique Local (CDEL) a organisé du lundi 08 au vendredi 12 septembre 2014 à l’attention des nouveaux bacheliers de la commune, un séminaire d’orientation de choix de formation pour un bon métier. Une activité que mène depuis 10 ans déjà, l’Ong CDEL, qui vise non seulement à informer les jeunes bacheliers sur les différentes filières qu’il y a à l’université, mais aussi et surtout les amener à faire un bon choix, un choix raisonné.
Modéré de main de maître par le chargé de programme du CDEL, Arsène Sagbohan, la centaine de jeunes d’Adjarra et de communes environnantes ont eu à s’entretenir avec plusieurs personnes ressources sélectionnées à dessein autour des thèmes précis comme, les réalités de formation supérieure et universitaire au Bénin, comment choisir sa filière, génie mécanique agricole, administration et finances locales, environnement, agronomie agroalimentaire planification et développement local, télécommunication, tout ceci accompagné d’appui conseil. L’autre acte majeur du séminaire et innovant de cette année, a été la visite au projet Songhaï qui a beaucoup édifié les jeunes.
Pour la Directrice exécutive du CDEL, Aline Adjibi Dato, le premier objectif qui a consisté à donner les informations et conseils pour un bon choix est pleinement atteint. Quant à l’autre objectif : le réinvestissement de ce qui a été appris pour un très bon choix, ne peut être encore évalué, c’est pourquoi, nous sommes très intéressés de savoir comment vous avez pu tenir compte de tous les paramètres dont on vous a parlé, dans les choix que vous avez fait, dira la Directrice exécutive qui les remerciera pour leur assiduité et les conseillera de partager leurs acquis avec ceux qui n’ont pas eu cette opportunité.
C’est au maire Yaya Saka qu’est revenu le devoir en tant que première autorité et en présence du conseil communal, de prononcer la clôture du séminaire, non pas sans avoir félicité les participants pour leur endurance et remercié le CDEL pour ce partenariat exemplaire, en envisageant déjà d’élargir ce genre de rencontre avec autre couche de la jeunesse de sa commune notamment les diplômés sans emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *