Capitalisation des acquis du projet Ecocitoyenneté et culture de redevabilité en milieu de formation

Le mardi 29/10/2019 a été marqué par la dernière activité prévue dans le cadre de la mise en œuvre du projet Ecocitoyenneté et culture de redevabilité en milieu de formation. Cette activité a été tenue à l’Espace UBUNTU à Porto Novo.  

 Dix (10) mois ce sont écoulés depuis le démarrage des activités de ce projet qui a eu pour objectif de développer chez les jeunes des aptitudes et attitudes pour un cadre de vie sain, ainsi que la culture de redevabilité dans les communes des Aguégués, Sèmè-Kpodji, Adjarra et Dangbo. Après la réalisation de toutes les activités les porteurs du projet se sont  engagés dans une démarche de capitalisation des acquis du projet.

Cet atelier de capitalisation a été une occasion de faire une rétrospection sur les moments forts du projet et aussi de célébrer les résultats obtenus qui d’ailleurs sont au-delà des attentes. Pour le Directeur Exécutif de la MdSC,  l’exécution de ce troisième financement du FoSIR par le CDEL vient confirmer une fois encore son professionnalisme qui se démarque dans l’arène des OSC.  La Directrice Exécutive du CDEL a remercié les parties prenantes présentes à savoir les représentants de la Direction Départementale de l’Enseignement Secondaire Technique et de la Formation Professionnelle (DDESTFP), des mairies des quatre communes d’intervention, des CEG ainsi que les bureaux des collectifs des artisans. Il y avait aussi une présence remarquable des bénéficiaires directs du projet que sont les élèves, les apprentis artisans et certains chefs d’ateliers. La collaboration avec ces acteurs au cours dudit projet a été l’un des points forts et succès relevés lors de cet atelier de capitalisation. Selon les bénéficiaires dudit projet  sa mise en œuvre a été un réel succès.  La pertinence des thématiques de redevabilité et d’écocitoyenneté ainsi que  les actions menées à leur endroit ont provoqué un véritable changement de comportement dans les milieux concernés. Tous les acteurs à l’unanimité avaient souhaité que ce projet continue et s’étende à d’autres zones et collèges pour impacter davantage la population. Ils prennent néanmoins l’engagement de pérenniser les acquis du projet afin que les attitudes éco citoyenne ainsi que  les principes de redevabilité deviennent une culture dans leurs différents milieux respectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *