Les femmes potières de Sè découvrent de nouvelles techniques de production

Les 20,21,27 et 28 Août 2022, le centre de poterie de Sè, a servi de cadre à la formation des femmes potières, membres des associations ADODOE, AKPENE-MAWOU, et MAWOUTONDJI sur les Techniques modernes et innovantes de production.

La commune de Houéyogbé et précisément l’arrondissement de Sè est réputé pour son savoir-faire traditionnel et identitaire pour la fabrication d’ustensile de cuisine et d’objet d’art à base d’argile cuite. Face aux exigences du marché, les femmes potières rencontrent des difficultés à répondre à la demande de produits innovants et de bonne qualité.  Afin de remédier à cette situation, l’ONG-CDEL a prévu dans la mise en œuvre du projet « Résilience socioéconomique des artisanes potières de Sè », la formation des femmes potières sur les Techniques innovantes de production. Ainsi, durant 4 jours de formation, les bénéficiaires ont été initiées aux techniques de traitement de l’argile, au polissage d’articles de poterie, à la décoration des articles de poterie. Enthousiasmées par le déroulement de cette formation, les potières n’ont pas manqué de témoigner leur gratitude à l’endroit du CDEL pour avoir initié cette formation technique. Elles sont désormais prêtes à conquérir de nouveaux marchés.

Rappelons que cette activité a été réalisée grâce à l’appui financier de l’Organisation Internationale de la Francophonie à travers le fonds La Francophonie avec Elle.

CDEL ONG

Read Previous

C’est reparti ! Le CDEL et OXFAM, renforcent les capacités des femmes artisanes dans les communes d’Avrankou et de Houéyogbé

Read Next

L’OIF redonne le sourire aux femmes potières de Sè