Mise en place de trois associations de femmes potières de Sè

Les membres du bureau directeur de l'association ADODOE, accompagnées du Président du Collectif des artisans de Houéyogbé
Les membres du bureau directeur de l'association MAWOUTONDJI

Ça y est ! Les associations de femmes potières ADODOE, AKPENE-MAWOU, et MAWOUTONDJI sont mise en place. C’est à l’issue d’une formation sur la vie associative et la vie coopérative que les femmes potières ont enfin choisi la forme d’organisation qui leur convient. Ainsi, chaque association a élu son bureau directeur et son comité de surveillance. Cette activité s’est déroulée dans la salle de réunion de l’Arrondissement de Sè du lundi 21 au vendredi 25 Février 2022 ; grâce l’appui financier de l’Organisation Internationale de Francophonie à travers le fonds La Francophonie avec Elle.

En effet, dans la commune de Sè, les groupements de femmes potières ne sont pas structurés et ils méconnaissent les règles d’or en matière de gestion d’un groupe pour sa stabilité et sa pérennisation. Il était impérieux que les artisanes potières s’informent davantage sur les différentes formes de regroupement autorisées par la loi ; et qu’elles choisissent celle adaptée à leurs besoins. C’est dans cette perspective que le CDEL a formé durant 5 jours les 3 groupements de femmes potières.  Chaque groupement a été renforcé d’une part sur la vie associative et ses exigences et d’autre part sur les généralités de la société coopérative, la constitution et le fonctionnement d’une société coopérative, les droits et obligations des coopérateurs et le mode d’affectation des excédents au sein d’une coopérative ; les litiges, la dissolution et la liquidation d’une société coopérative.  Après avoir pris connaissance des avantages et obligations liés à chaque forme de regroupement, ces groupements de femmes potières ont à l’unanimité fait le choix de mettre en place d’abord une association afin de faire l’expérience de la solidarité, base de l’entreprise coopérative. Par ailleurs, notons que l’Assemblée Générale Constitutive de chaque groupement en association a connu la participation du Président du collectif des artisans de Houéyogbé et du Secrétaire Général du cercle des associations des artisans professionnels de l’Arrondissement de Sè.

Les membres du bureau directeur de l’association AKPENE-MAWOU, accompagnées du Chargé de Programme du CDEL et du Secrétaire Générale du cercle des associations des artisans professionnels de l’Arrondissement de Sè

Les associations ADODOE, AKPENE-MAWOU, et MAWOUTONDJI sont désormais dotées de leur statut et règlement intérieur qui font d’elles des associations formalisées au regard de la loi. Il reste alors leur enregistrement au niveau de la préfecture du Mono. Les femmes potières, le collectif des artisans et les autorités locales sont tous satisfaits de cet accompagnement du CDEL et de l’OIF.

Photo de famille après la formation sur la structuration

CDEL ONG

Read Previous

AVIS DE RECRUTEMENT DE STAGIAIRE

Read Next

Rapport d’activités du 1er trimestre du Projet « RESEP » de Sè co-financé par l’OIF