Mobilisation Générale des artisans fondeurs du Bénin autour des actions de l’UPAFAC-AZODOLE

L’association UPAFAC-AZODOLE des fondeurs a réuni 119 artisans fondeurs, venus des communes de Adjohoun, Bonou, Adjarra Abomey-Calavi et Cotonou pour une Assemblée Générale, le samedi 30 Avril 2022, dans l’enceinte de l’église Ste Cécile de Cotonou. L’objectif de cette rencontre était de présenter à l’Assemblée, la publication au Journal Officiel de l’association UPAFAC-AZODOLE et d’échanger sur la mise en place d’un mécanisme de vente groupée.  

Créée en février 2019, l’association UPAFAC-AZODOLE est composée d’artisans fondeurs fabricant de marmites et produits dérivés de l’aluminium.  Malgré les crises de croissance répétées qu’a connu l’association depuis sa création (absentéisme des membres et la mauvaise gouvernance) ; aujourd’hui elle est officiellement enregistrée à la préfecture de la commune de Cotonou. Son acte de naissance est publié au Journal Officiel. Cette annonce faite par le Secrétaire Général au cours de l’AG de ce Samedi a mis en relief la qualité de l’accompagnement de l’ONG CDEL, à travers leur structuration qui a abouti à la tenue d’une Assemblée Générale Constitutive. De même, l’association a bénéficié de renforcements de capacités managériales et techniques, et des dotations en équipements. Cela est ressorti dans les propos de Monsieur BLETCHOU Bonaventure, le président de l’association : « Si nous sommes à cette étape, c’est grâce à l’accompagnement et aux  conseils de l’équipe du CDEL qui n’a ménagé aucun effort pour répondre à nos sollicitations ».       

Dans la recherche de solutions aux problèmes de concurrence déloyale l’association UPAFAC-AZODLE a présenté aux membres son partenariat avec un grossiste du marché, qui a permis de mettre en place un dépôt des produits fabriquées pour une vente groupée. Ainsi tout fondeur peut y déposer ses produits et être payé immédiatement à un prix abordable. Cette annonce de l’association vient dans un contexte d’augmentation permanente du prix de la principale matière première qu’est l’aluminium, qui contraste avec le prix des marmites qui demeure inchangé sur le marché.

Les invités et participants à l’AG ont félicité l’association des fondeurs pour les efforts fournis pour l’amélioration et l’harmonisation des prix des marmites sur le marché. Ils les encouragent à poursuivre les efforts, dans le but de fédérer les actions dans d’autres associations de fondeurs au niveau d’autres communes du Bénin. Tout ceci pour le bien être des fondeurs et le développement de leur métier qui était déjà au bord de la disparition.

CDEL ONG

Read Previous

Déconstruction des pesanteurs sociologiques dans la commune de Sè : des relais communautaires à pied d’œuvre

Read Next

Les artisanes potières de Sè à l’école de la bonne gestion d’une unité de production