Premier regroupement des volontaires du SVUAC ; le CDEL encore associé à la formation de ces jeunes étudiants

Du 28 octobre au 02 novembre 2013  a eu lieu, sur le campus d’Abomey-Calavi, le premier regroupement des volontaires de l’Université d’Abomey-Calavi. Une initiative du Service des Volontaires l’Université d’Abomey-Calavi  (SVUAC) après quatre mois d’activités, pour faire le point, partager les expériences et renforcer  les capacités des volontaires pour l’amélioration de leur prestation dans les structures, avec l’ambition de bien les préparer à devenir des entrepreneurs après leur service.  Il s’est donc agi pour l’équipe de coordination, d’affiner ce qui a démarré afin de le rendre le plus profitable possible aux jeunes.

Le CDEL qui avait participé à la formation de ces jeunes volontaires avant qu’ils ne soient envoyés sur le terrain, a été à nouveau associé au programme de ce regroupement meublé de quatre  panels. Il est intervenu au niveau des panels 1 et 4 et ce, à travers deux communications de son chargé de programme, Arsène Sagbohan. La première autour du thème « volontariat et bonne actions : atouts et contraintes ».

Dans sa présentation Arsène Sagbohan a commencé par rappeler ce que c’est le volontariat, son but et les valeurs auxquelles elle obéit, pour dégager un certain nombre de contraintes. Des contraintes liées à l’environnement d’accueil, aux promoteurs du volontariat, au volontaire lui-même par rapport à ses habitudes et ses engagements. Le conférencier s’est évertué à leur faire prendre conscience des valeurs telles que le sens de l’engagement et de l’abnégation, de la fidélité et de la responsabilité, de sacrifice, de service à la communauté, le désintéressement lié à un service de volontariat. Que ceux-ci réalisent les résolutions qu’ils doivent prendre pour appliquer les valeurs morales, cardinales citoyennes et patriotiques qu’incarne le volontariat même si c’est à contrecourant des tendances socioculturelles.

Au panel 4, a été la seconde communication sur le thème « structuration d’un mini plan d’affaires ».  Fidèle à son approche pédagogique, Arsène Sagbohan, s’est ici aussi appuyé sur ce que c’est qu’un mini plan d’affaires, leurs différentes composantes et la structuration d’un mini plan d’affaires, pour montrer comment monter un plan d’affaires bancable.

Au total, à la lumière du programme de ce regroupement et son déroulement on peut dire sans risque de se tromper que les objectifs sont atteints.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *