formation des enseignants-relais du CEG « Le Nokoué »

Le projet « Prévention de la consommation des stupéfiants et l’abandon scolaire auprès des élèves des collèges et lycées de la ville de Cotonou au BENIN » initié par l’ONG-CDEL avec l’appui financier de la REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE a repris ses activités. En effet, suite aux résultats probants de l’année 1 de la phase pilote du projet qui a concerné cinq (5) établissements de Cotonou (CEG DANTOKPA ; GBEGAMEY ; LE NOKOUE ; SAINTE RITA et le CSP), il est procédé à un prolongement de cette phase pilote à l’année 2 afin de consolider les acquis au sein desdits établissements. A cet effet, une formation des enseignants-relais a été réalisée le mercredi 25 janvier 2017 au CEG Le Nokoué à l’endroit de vingt-trois (23) participants dont les membres de l’administration (Censeur; SG ; SGA), les enseignants, le représentant de l’APE, l’infirmière et le gardien de ce collège sur la sensibilisation pour la prévention de la consommation de la drogue en milieu scolaire. Animée par le Chargé de Programmes du CDEL et la Consultante-psychologue, cette séance de formation a connu aussi la participation de l’animateur du projet.

En effet, le début de la formation a été marqué par une brève présentation du projet aux participants. Pendant la formation, la consultante-psychologue, après une clarification conceptuelle de la notion de la drogue, a entretenu les participants sur les conséquences et manifestations de la consommation de la drogue afin que ceux-ci se rendent compte du danger que courent les consommateurs de stupéfiants. Aussi a-t-elle expliqué aux participants les causes de la consommation de la drogue et les attitudes que ceux-ci doivent adopter pour identifier les cas de toxicomanie. Elle a ensuite présenté les organes de prévention, de prise en charge et de lutte contre la consommation de la drogue auprès desquels ils peuvent orienter les élèves toxicomanes qu’ils auront identifiés. Par ailleurs, afin de bien jouer leur rôle de veille pour prévenir la consommation des stupéfiants dans leur collège, les participants ont posé des questions auxquelles le Chargé de programmes et la Consultante-psychologue ont à tour de rôle apporté des réponses.

A la fin de la séance, les bénéficiaires de la formation ont exprimé leur satisfaction et leur disponibilité pour la suite des activités du projet.

Déroulement de la formation par le Chargé de Programmes du CDEL et la Consultante-psychologue

Déroulement de la formation par le Chargé de Programmes du CDEL et la Consultante-psychologue

Déroulement de la formation par le Chargé de Programmes du CDEL et la Consultante-psychologue

Déroulement de la formation par le Chargé de Programmes du CDEL et la Consultante-psychologue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *