Revue à mi-parcours des treize projets financés par le FoSIR

L’ONG CDEL PARTICIPE A LA RENCONTRE INTERMÉDIAIRE AVEC LES PORTEURS DE PROJETS SÉLECTIONNÉS LORS DU 1er APPEL A PROJET DU FoSIR.

Ce Mercredi 19 Juillet 2017, s’est ouvert à Cotonou dans la salle de conférence de la Maison de la Société Civile à Cotonou (MDSC), la rencontre intermédiaire entre tous les porteurs de projets sélectionnés lors du 1 er appel à projet du Fonds de Soutien aux Initiatives de Redevabilité (FoSIR) et l’équipe de suivi du programme de redevabilité de la Maison de la Société Civile. Au nombre des vingt-cinq 25 participants représentant les OSC ayant bénéficié de l’appui de la MdSC dans le cadre du FoSIR se trouvait l’équipe de l’ONG CDEL.

Au total, 13 projets ont été sélectionnés par la Maison de la Société Civile,  dont 12 initiatives des OSC et un porteur de cause. La revue à mi-parcours des projets financés par le FoSIR a été l’objectif de cette rencontre les 19 et 20 Juillet 2017. Le CDEL ONG a été l’initiateur du projet « Appui à la dynamisation de la collaboration entre les élus locaux et les populations de la ville de Cotonou ». Ce projet faut-il encore le rappeler,a permis d’obtenir dans un processus de décentralisation et de redevabilité des séances d’échange entre les femmes des 8ème et 11èmearrondissement et les élus locaux de la mairie de Cotonou sur la gestion des ordures ménagères. C’est ce qui justifie la participation de l’équipe du CDEL à cette rencontre. L’animation des stands de présentation par chaque OSC est une innovation qui a favorisé une meilleure appropriation des projets par les participants.Plusieurs questions d’éclaircissement ont permis de fixer davantage les esprits sur les résultats obtenus et les effets de changements produits au sein des communautés bénéficiaires des différents projets. Mieux, les travaux réalisés en groupe par thématiques ont relevé les succès obtenus, les limites, les opportunités et les obstacles rencontrés dans la mise en œuvre des projets, ceci à travers une matrice FFOM (Force Faiblesse Opportunité Menace). Le CDEL faisait partie du quatrième groupe, celui de la reddition de comptes des élus avec le PJUD et l’APRETRECTRA. L’auto-évaluation des projets au cours de ces deux jours de rencontre à laquelle CDEL ONG a participé, a permis de constater que les objectifs poursuivis lors de la mise en œuvre des projets sont en cours de réalisation nonobstant les difficultés rencontrées. Pour des mesures de contournement de ces difficultés, des recommandations ont été faites par les porteurs des projets pour faciliter la mise en œuvre à succès des projets d’une part, la duplication et la reconduite de certains projets d’autres parts. La participation de l’équipe de CDEL à cette rencontre a été très instructive, puisqu’elle a permis de mieux connaître les autres projets du programme de redevabilité afin de mieux orienter la réponse au 2ème appel à projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *